Menu
RSS

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2023 Déclaration des Elus FO - CFDT

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2023 Déclaration des Elus FO - CFDT

Cher(es) Collègues,

Vous découvrirez ci-dessous la Déclaration et l'avis rendu par les élus FO et CFDT sur les Orientations Stratégiques de la CR Nord de France pour 2023.
 
Les Orientations Stratégiques sont très importantes à connaître car elles sont "la feuille de route" ou "le cap" d'une Direction Générale. En l'occurence ce sont les premières orientations depuis l'arrivée de Laurent Martin.
 
Elles donnent le ton et elles promettent...
 
Merci du temps que vous accorderez à la lecture. Il faudra nous le pensons, rester bien solidaires sur ce qui nous attend.
 
En parallèle et dans les tous prochains jours, nous vous détaillerons les négociations actuelles sur le nouvel accord d'Intéressement pour les trois prochaines années. Et il y a de la matière...
 
Merci
 

Déclaration des élus FO et CFDT sur les Orientations Stratégiques de la CR NdF.

Avis du Jeudi 20 Avril 2023.

 

Les élus FO et CFDT ont pris connaissance des orientations stratégiques de la CR Nord de France présentées le mercredi 21 février par le Directeur Général Laurent Martin.

Ces orientations s'appuient sur une analyse historique d'indicateurs d'activité, de productivité et de charges, comparativement à la concurrence bancaire du territoire, l'ensemble des Caisses Régionales et principalement avec un groupe de Caisses Régionales de même taille que la Caisse Régionale Nord de France.

En synthèse, le fil conducteur de ce diagnostic comparatif, établi sur les dix dernières années, est de mettre en évidence une dégradation progressive de la rentabilité et de la performance commerciale de la Caisse Régionale Nord de France.

En d'autres termes, une sorte d'endormissement entamé depuis 2011 et qui, selon la présentation s'est encore accentué encore de 2017 à aujourd'hui.

En réaction à ce diagnostic, le Directeur Général appelle à une correction portant essentiellement sur deux points :

Une augmentation de la productivité commerciale pour accroître nos Commissions, la Collecte et réduire le déficit Collecte/Crédit.

Une réduction significative de nos Charges de fonctionnement et au premier rang desquelles les Charges de Personnel, afin d'améliorer la rentabilité de la Caisse Régionale.

En réponse à cette présentation, les élus FO et CFDT ont d'abord rappelé au Directeur Général que l'exercice de comparaison de la performance économique de la Caisse Régionale NdF avec les autres CR devait tenir compte du marché sur lequel elle se situait. Il faut en effet souligner qu'en terme de Revenu Net Moyen par habitant, la région Haut de France se classe au 13è rang des 18 régions de France, quand les 5 Caisses Régionales auxquelles nous nous comparons occupent les premières places de ce classement.

Rappeler également que le Nord Pas-de-Calais est une des régions les plus jeunes de France et donc structurellement emprunteuse alors que les capacités patrimoniales en collecte sont beaucoup moins importantes qu'en région PACA, Ile de France, Centre France, Languedoc ou Centre Est. Ce qui explique un déficit Collecte/Crédit plus important ici qu'ailleurs.

De plus, sur les 20 premières villes les plus pauvres de France, 11 villes sont dans notre région. Il est donc évident que nous ne puissions pas avoir la même marge de manœuvre sur notre territoire que sur celle des Caisses Régionales de notre groupe d’activité auxquelles nous nous comparons.

Et pourtant, que n'avons-nous entendu par tous les Directeurs précédents et encore tout dernièrement par le Président Pacory pour nous vanter "les fondamentaux solides", et "la résilience de notre Caisse Régionale" : 1ere banque de son territoire, 1er financier de l'économie, une Caisse Régionale "qui pèse un quart de l'économie régionale". Des propos publiquement tenus. Nous n'avons pas rêvé.

Depuis 2011 à aujourd'hui la Caisse régionale a fait passer ses fonds propres de 2 à 5 Milliards € et tous les ans, elle remonte 75 % de son bénéfice dans ces mêmes fonds propres. La capacité à générer du profit est donc depuis longtemps démontré.

Maintenant si la question posée aujourd'hui est de générer encore plus de profits parce que la comparaison avec les autres CR nous est défavorable alors peut-être faut-il se poser également la question du "pourquoi" ?.

Sommes-nous en train de faire une course ou s'intéressons-nous à être suffisamment rentable et au service de nos clients ?

Ces ambitions correspondent-elles vraiment à la réalité économique de la région ?

Par quoi sont-elles guidées, à part dans le but de faire une compétition avec les autres CR, qui nous le rappelons évoluent sur des marchés différents, et avec des spécificités et des filières économiques différentes.

Maintenant se pose "LA" vraie question, à nous Représentants des Salariés : À quel prix ces ambitions devront-elles s'atteindre ?

Quand il est question d'augmenter la productivité, ce sont évidemment les salariés qui sont concernés. Et quand on connaît aujourd'hui l'état des conditions de travail sur le plan de l'hyper-sollicitation, du niveau de pression, de cadence et de charge auquel sont déjà soumis les collègues, alors oui, posons-nous la question : pouvons-nous aller encore plus loin et dans quelles conditions ? Nous soulignons une fois encore, l'indissociable lien qui existe entre la performance et le prix à payer pour l'obtenir.

Sur ce point, des propos du diagnostic de présentation sont d'ailleurs inquiétants. Nous découvrons, je cite : " Nous ne devons rien nous interdire sur tous les sujets qu'il nous faudra traiter".

Mesurons-nous ce qui signifie cette phrase ? "Ne rien devoir nous interdire" ? Cette phrase mérite réflexion sur les intentions et le périmètre qu'elle recouvre.

"Ne rien s'interdire" laisse ouvert le champ de tous les possibles. Le commentaire du Directeur Général est assez éloquent : "C’est le pari de nos investissements, de l’amélioration de notre efficacité, de la simplification d’un certain nombre de nos organisations qui devront nous amener à réduire les charges de personnel et peut être les effectifs"

Autre ambition affichée : "Nous benchmarker par rapport aux meilleurs" : Une fois encore, nous retrouvons ici la réelle la volonté de nous faire entrer dans une compétition plutôt qu'à rechercher une rentabilité suffisante.

"Avoir un pilotage commercial plus rigoureux" : plus rigoureux ?? Nous n'avions pourtant pas l'impression qu'il était laxiste…

En conclusion, les élus FO et CFDT voteront "contre" ces orientations stratégiques. Elles augurent clairement d'un entrainement des salariés dans une compétition à laquelle nous refusons de nous associer et au prix exorbitant qu'ils en paieront sur leurs conditions de travail.

Pour les élus FO et CFDT, l'ambition de la Caisse Régionale Nord de France n'est pas de se lancer dans une course au podium. L'ambition de la CR NdF est surtout de rester une entreprise pérenne,saine et suffisamment rentable pour recevoir de sa clientèle, les retours d'une qualité de service et de l'expertise de ses salariés.

Merci de votre attention.

Les Élus FO et CFDT au Comité Social Économique

Arras, le 21 Avril 2023

Last modified onsamedi, 23 décembre 2023 06:49
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 8 invités et aucun membre en ligne