Menu
RSS


                                                                          

3 Février 2023

Les négociations salariales ont pris fin ce mardi 31 janvier.

Aucun accord n’a pu être trouvé entre la FNCA et les organisations syndicales représentatives.

 

La négociation a donc abouti à une application unilatérale par la FNCA de la mesure suivante :

 

Augmentation de 3 ,5 % sur les RCE, RCI et RCC

 avec un plancher de 1000 € annuel et une date d’effet rétroactive au 01/01/23.

 

 

Pour connaitre le montant de votre augmentation, vous devez appliquer les 3,5 % aux lignes qui portent les libellés suivants sur votre fiche de paie :

REMU.CLASSIF

REMU.COMP.INDIV

REMU.CONV.COMPLEM

 

Le plancher annuel de 1000 € concernera tous les collègues dont le total des trois lignes ci-dessus multiplié par 13 (salaire annuel) est inférieur à 28571 €.

L’augmentation mensuelle sera alors de 1000 €/13 mois = 76,92 €.

Vos Représentants FO - CFDT

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de la CR NDF 2022

102,3 M€

( - 24,4 % par rapport aux 135 M€ en 2021)

 

  • Conséquences sur l'Intéressement Salariés

 

Malgré la baisse du résultat (- 33 M€), l'enveloppe d'Intéressement distribuée aux salariés le 31 mars prochain sera identique à celle de l'année dernière c’est-à-dire 20 M€. Donc un montant individuel du même ordre que l'an dernier (avec une légère variation possible selon le nombre de salariés bénéficiaires qui n'est pas arrêté aujourd'hui).

Chacun pourra donc vérifier les avantages de l'Accord actuel d'Intéressement qui permet de sécuriser l'intéressement même en situation de forte baisse du résultat de la CR. En percevant une enveloppe de 20 M€ avec un résultat de 102 M€, la redistribution aux salariés offre un taux proche de 20 %.

Pour autant, c'est la dernière fois cette année que s'applique cet accord négocié en 2019 qui avait une durée de 3 ans.

Nous allons donc être appelés dans les toutes prochaines semaines à négocier un nouvel accord d'intéressement pour les trois prochains exercices 2023, 2024, 2025.

 

Nous vous tiendrons bien sûr informés de son déroulement.

Merci de votre attention

 

Vos Représentants FO et CFDT

 

 

                                

 

Les Représentants FO et CFDT vous informent du résultat de la négociation du nouveau dispositif REC 2023.

La Direction Générale avec l'arrivée du DG Laurent Martin a décidé de modifier la grille des plafonds REC et les conditions pour en percevoir le versement.

Le projet voulu par la Direction était de rééquilibrer les différences de plafonds entre les niveaux d'emploi avec un accent portant davantage en Réseau sur les premiers niveaux (niveaux 3 à 9) et sur l'ensemble du Siège.

Nous sommes partis de loin…Dès le départ, la Direction a annoncé qu'elle abandonnait le principe de la Garantie du Plafond REC dit "Part Confiance" que nous connaissons aujourd'hui.

Avec la disparition de cette garantie, nous ne pouvions accepter le risque réel d'une baisse de la rémunération qui, de plus, nous faisait retourner dans la culture du "combien" et de toutes ses dérives.  FO et CFDT ont clairement annoncé qu'ils ne seraient pas signataires d'un texte qui abandonnerait cette garantie sécurisant le versement du plafond REC de chacun même si les objectifs n'étaient pas atteints.

La Direction a fait évoluer son projet en acceptant le maintien de la garantie des nouveaux plafonds REC à 100 % de leur versement.

Autre proposition que nous avons pu faire évoluer : le maintien des plafonds REC des Chargés des Métiers Spécialisés que la Direction proposait de baisser de 4300 à 3700 € et de 4700 à 4000 €. Les plafonds resteront bien en l'état.

D'autre part, nous avons insisté sur la nécessaire revalorisation des plafonds des niveaux 8 et 9 du Réseau Part qui passent de 2700 à 3000 €. Ces derniers n'avaient pas bougé lors de Tempo Commercial. 

Point d'attention notable : les plafonds REC que vous découvrirez ci-dessous pourront être payés jusqu'à 130 % selon l'atteinte des objectifs.

Au final, les plafonds ont été revus comme vous le verrez dans le tableau suivant. A noter que la baisse des plafonds des niveaux 10 à 17 en Réseau sera compensée par de la rémunération (RCR), pour ceux qui sont déjà sur ces postes

Pour le Réseau la REC sera basée sur l'atteinte des objectifs de chaque Région et pour le Siège sur la moyenne des Régions (70 %), la DEI (20%) et le CRC (10 %)

Des modalités de versement inchangées : acompte 50% de la REC métier en juillet, solde en février N+1

 

En synthèse :

Plus de 2000 salariés sont concernés par une hausse des plafonds REC tout en maintenant leur garantie de paiement.

Attention ! Ces plafonds REC concernent bien l'année commerciale 2023. Ils entreront en application lors du versement de l'acompte Juillet 2023 et pour le solde en Février 2024

Considérant que nous avons pu obtenir des avancées significatives en terme d'évolution des rémunérations et de leur garantie, les représentants FO et CFDT seront signataires du texte proposé.

 

Nous restons à votre disposition pour toute question aux coordonnées ci-dessous

TABLEAU NOUVEAU DISPOSITIF REC 2023

Les Représentants FO - CFDT

 

 

 

 

                             

INFO FLASH  : NEGO PRIME MACRON et SALAIRES 2023

La Prime sera de 1200 €

 Aucune signature syndicale n'ayant validé la proposition d'une prime Macron de 1500 €, la FNCA appliquera par décision unilatérale le versement d'une prime de 1200 €.
 
Les organisations syndicales négociatrices ont considéré que ce montant était largement insuffisant au regard des derniers résultats historiques  de 9 Milliards € du Groupe Crédit Agricole (CASA) dont les Caisses Régionales et leurs 66.000 salariés sont les premiers contributeurs, Les organisations syndicales présentes revendiquaient le versement d'une prime Macron de 3000 €  à l'instar de celle versée au Crédit Mutuel-CIC .
 
La négociation n'ayant pas abouti, c'est donc par décision unilatérale que la FNCA appliquera un montant de prime de 1200 €.
 
Fin janvier se déroulera  la deuxième partie de la négociation portant cette fois-ci sur la revalorisation en % des salaires (RCE/RCI/RCC)
 
Nous vous tenons informés.
 
Vos Représentants

 

 

 

ACTU INFO NOVEMBRE

 

    SALAIRES 2023 ET PRIME MACRON 

Où en sommes-nous au Crédit Agricole Nord de France ?

Le sujet des primes et des revalorisations salariales se négocie toujours et uniquement au niveau de la Fédération Nationale du Crédit Agricole (FNCA) à Paris et jamais au sein des 39 caisses régionales.

En réponse à ce jour, aux multiples questions qui nous sont posées sur le versement d'une Prime Macron et comparativement aux infos qui circulent sur les autres établissements bancaires où des primes ont été versées, la CFDT et FO vous informe qu'une réunion plénière de négociation aura lieu le Mardi 29 novembre à Paris sur le sujet.

Evidemment personne ne connaît à l'avance le résultat de cette négociation, mais personne ne comprendrait qu'une mesure "Prime de Partage de la Valeur" (PPV) ne soit pas décidée pour les 66.000 salariés du Groupe, notamment au vu des résultats financiers attendus en 2022.

Vous tenons informés.

Vos représentants FO-CFDT

 



 

 

 

 

 

 

 

Les Représentants FO et CFDT vous informent du résultat de la négociation du nouveau dispositif REC 2023.

La Direction Générale avec l'arrivée du DG Laurent Martin a décidé de modifier la grille des plafonds REC et les conditions pour en percevoir le versement.

Le projet voulu par la Direction était de rééquilibrer les différences de plafonds entre les niveaux d'emploi avec un accent portant davantage en Réseau sur les premiers niveaux (niveaux 3 à 9) et sur l'ensemble du Siège.

Nous sommes partis de loin…Dès le départ, la Direction a annoncé qu'elle abandonnait le principe de la Garantie du Plafond REC dit "Part Confiance" que nous connaissons aujourd'hui.

Avec la disparition de cette garantie, nous ne pouvions accepter le risque réel d'une baisse de la rémunération qui, de plus, nous faisait retourner dans la culture du "combien" et de toutes ses dérives.  FO et CFDT ont clairement annoncé qu'ils ne seraient pas signataires d'un texte qui abandonnerait cette garantie sécurisant le versement du plafond REC de chacun même si les objectifs n'étaient pas atteints.

La Direction a fait évoluer son projet en acceptant le maintien de la garantie des nouveaux plafonds REC à 100 % de leur versement.

Autre proposition que nous avons pu faire évoluer : le maintien des plafonds REC des Chargés des Métiers Spécialisés que la Direction proposait de baisser de 4300 à 3700 € et de 4700 à 4000 €. Les plafonds resteront bien en l'état.

D'autre part, nous avons insisté sur la nécessaire revalorisation des plafonds des niveaux 8 et 9 du Réseau Part qui passent de 2700 à 3000 €. Ces derniers n'avaient pas bougé lors de Tempo Commercial. 

Point d'attention notable : les plafonds REC que vous découvrirez ci-dessous pourront être payés jusqu'à 130 % selon l'atteinte des objectifs.

Au final, les plafonds ont été revus comme vous le verrez dans le tableau suivant. A noter que la baisse des plafonds des niveaux 10 à 17 en Réseau sera compensée par de la rémunération (RCR), pour ceux qui sont déjà sur ces postes

Pour le Réseau la REC sera basée sur l'atteinte des objectifs de chaque Région et pour le Siège sur la moyenne des Régions (70 %), la DEI (20%) et le CRC (10 %)

Des modalités de versement inchangées : acompte 50% de la REC métier en juillet, solde en février N+1

 

En synthèse :

Plus de 2000 salariés sont concernés par une hausse des plafonds REC tout en maintenant leur garantie de paiement.

Attention ! Ces plafonds REC concernent bien l'année commerciale 2023. Ils entreront en application lors du versement de l'acompte Juillet 2023 et pour le solde en Février 2024

Considérant que nous avons pu obtenir des avancées significatives en terme d'évolution des rémunérations et de leur garantie, les représentants FO et CFDT seront signataires du texte proposé.

 

Nous restons à votre disposition pour toute question aux coordonnées ci-dessous

TABLEAU NOUVEAU DISPOSITIF REC 2023

Les Représentants FO - CFDT

 

 

 

 

 

 

 

Tous en grève et dans les manifestations le 19 janvier 2023 ! 64 ans, pour la FEC FO c’est NON !

Alors que plus de 80 % des Français sont opposés au report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans, la Première ministre, Madame Elisabeth Borne, a annoncé la mise en œuvre rapide d’une réforme des retraites :

• Les salariés nés à partir du 1er septembre 1961 verront leur âge légal de départ passer progressivement de 62 à 64 ans (le 1er septembre 2023, tout salarié souhaitant partir en retraite devra avoir 62 ans et 3 mois). Tous les salariés nés en 1968 et après ne pourront pas partir à la retraite avant 64 ans.

• Pour partir avec une retraite à taux plein, il faudra 43 années de cotisation (172 trimestres) en 2027 au lieu de 2035, comme le prévoyait la réforme Touraine. Ces mesures obligeront les salariés à travailler plus longtemps, alors même qu’un salarié sur deux n’est déjà plus en emploi au moment de liquider sa retraite. La réforme acte également la suppression des régimes spéciaux dont, notamment, celui des clercs et employés de notaire. Rien ne justifie l’urgence de cette réforme alors que le régime de retraite sera encore excédentaire de 3,2 milliards d’euros cette année !

Le gouvernement persiste à vouloir imposer une réforme injuste et inefficace !

L’ensemble des organisations syndicales (FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, UNSA, FSU, Solidaires) a rappelé qu’elles n’accepteront ni report de l’âge légal de départ, ni augmentation de la durée de cotisation. Elles appellent donc à une première journée d’actions, de grèves et manifestations jeudi 19 janvier.

La FEC FO appelle l’ensemble de ses militants et les salariés de ses secteurs d’activité à participer massivement aux grèves et manifestations le jeudi 19 janvier. Tous en grève et dans les manifestations le 19 janvier 2023 ! Ensemble, nous pouvons faire reculer le gouvernement ! Exigeons le retrait de la réforme des retraites ! Départ à 64 ans et 43 ans de cotisation en 2027, c’est NON !

 

 

 

 

 

                             

INFO FLASH  : NEGO PRIME MACRON et SALAIRES 2023

La Prime sera de 1200 €

 Aucune signature syndicale n'ayant validé la proposition d'une prime Macron de 1500 €, la FNCA appliquera par décision unilatérale le versement d'une prime de 1200 €.
 
Les organisations syndicales négociatrices ont considéré que ce montant était largement insuffisant au regard des derniers résultats historiques  de 9 Milliards € du Groupe Crédit Agricole (CASA) dont les Caisses Régionales et leurs 66.000 salariés sont les premiers contributeurs, Les organisations syndicales présentes revendiquaient le versement d'une prime Macron de 3000 €  à l'instar de celle versée au Crédit Mutuel-CIC .
 
La négociation n'ayant pas abouti, c'est donc par décision unilatérale que la FNCA appliquera un montant de prime de 1200 €.
 
Fin janvier se déroulera  la deuxième partie de la négociation portant cette fois-ci sur la revalorisation en % des salaires (RCE/RCI/RCC)
 
Nous vous tenons informés.
 
Vos Représentants

 

 

 

ACTU INFO NOVEMBRE

 

    SALAIRES 2023 ET PRIME MACRON 

Où en sommes-nous au Crédit Agricole Nord de France ?

Le sujet des primes et des revalorisations salariales se négocie toujours et uniquement au niveau de la Fédération Nationale du Crédit Agricole (FNCA) à Paris et jamais au sein des 39 caisses régionales.

En réponse à ce jour, aux multiples questions qui nous sont posées sur le versement d'une Prime Macron et comparativement aux infos qui circulent sur les autres établissements bancaires où des primes ont été versées, la CFDT et FO vous informe qu'une réunion plénière de négociation aura lieu le Mardi 29 novembre à Paris sur le sujet.

Evidemment personne ne connaît à l'avance le résultat de cette négociation, mais personne ne comprendrait qu'une mesure "Prime de Partage de la Valeur" (PPV) ne soit pas décidée pour les 66.000 salariés du Groupe, notamment au vu des résultats financiers attendus en 2022.

Vous tenons informés.

Vos représentants FO-CFDT

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne