Menu
RSS
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Outre les clauses principales d'un contrat (qualification, rémunération, horaires, etc.) et les clauses conventionnelles éventuellement obligatoires, le contrat de travail d'un cadre peut comporter certaines clauses facultatives. A cet égard, certaines clauses sont plus particulièrement destinées aux cadres, notamment les clauses :

- de non-concurrence 
- d'exclusivité
- d'objectifs
- de fidélité

Le contrat de travail d'un cadre peut dans certains cas lui imposer de rester au service de son employeur pendant une durée minimale, en contrepartie d'avantages spéciaux dont il a bénéficié lors de son embauche. Ce genre de clause dit de fidélité prévoit toujours qu'en cas d'inexécution, c'est-à-dire si le cadre démissionne avant le délai prévu, il sera redevable, à titre de dommages-intérêts, d'une indemnité forfaitaire, dégressive selon la durée accomplie.

Nouveauté mars 2016 :  : La jurisprudence admet la validité de la clause de fidélité, qui se rencontre plus fréquemment dans les contrats de cadres, mais :

- elle vérifie que la restriction ainsi apportée au droit de démission du cadre est bien justifiée par l'intérêt légitime de l'employeur ;

- elle se réserve la possibilité de réduire le montant de l'indemnité si celui-ci paraît manifestement excessif, en application de l'article  1152 du code civil sur les clauses pénales (qui deviendra l'article 1231-5 à compter du 1er octobre 2016).

 
 

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne