Menu
RSS

Régimes de Retraite : dégradation des projections démographiques

Équilibre des régimes de retraite : les projections démographiques se dégrade

Source article : Liaisons sociales Quotidien - L'actualité, Nº 17254, 30 janvier 2017

« Quelles que soient les hypothèses démographiques retenues en matière de fécondité, de mortalité et de migration, la proportion des personnes âgées de 65 ans ou plus progressera fortement jusqu’en 2040 », estime l’Insee dans ses dernières hypothèses démographiques. Un élément que le COR, qui a consacré sa réunion de travail du 25 janvier au sujet, retiendra pour préparer son rapport annuel 2017 et son rapport thématique sur les projections de septembre prochain, car il va entraîner une dégradation des soldes financiers des régimes.

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) a examiné, le 25 janvier 2017, l’impact sur les systèmes de retraite des nouvelles projections démographiques à l’horizon 2070, que l’Insee a publié en octobre 2016. Elles lui serviront pour réaliser les projections financières à long terme du système de retraite en vue de son rapport annuel (juin 2017) et du rapport thématique de septembre 2017.

 

Le rapport entre le nombre de personnes âgées et le nombre de personnes en âge de travailler se dégrade.

Baisse du solde migratoire et hausse de l’espérance de vie

L’Insee table sur trois hypothèses :

– un taux de natalité de 1,95 enfant par femme, inchangé par rapport à la prévision précédente ;

– un solde migratoire en baisse (de 100 000 à 700 000 par an entre 2020 et 2070) ;

– une tendance générale à la hausse de l’espérance de vie, surtout pour les hommes, alors même que la baisse du taux de mortalité a marqué une pause pour les générations nées entre 1941 et 1956.

 

Ratio de dépendance démographique qui se dégrade

Du fait de ces nouvelles hypothèses, constate le COR, le ratio de dépendance démographique (ou rapport démographique) qui est défini comme le nombre de personnes âgées et le nombre d’adultes en âge de travailler "tend à augmenter sur le très long terme (1950-2070)". En cause: la hausse de l’espérance de vie mais également la baisse du nombre de personnes en âge de travailler du fait d’un solde migratoire moins élevé.

Le rapport démographique se dégrade donc par rapport aux projections précédentes de 2010 à hauteur de + 3 % à l’horizon 2040 et de + 6 % en 2060. Le ratio de dépendance démographique, serait ainsi égal à 0,53 en 2020, pour atteindre 0,78 en 2070. Si l’on retient comme ratio de dépendance "les 65 ans et plus rapporté aux 20-64 ans", le ratio évoluerait de 0,36 à 0,57 entre 2020 et 2070. En clair, le COR explique que cette révision à la hausse de cet indicateur est de nature à peser négativement sur les projections financières du système de retraite. À titre d’exemple, avec un scénario "population âgée", le solde financier du régime de retraite se dégraderait de 1,2 point du PIB en 2040 et de 2,1 points en 2060 par rapport à un scénario central.

 

Last modified ondimanche, 29 janvier 2017 10:07
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne