Menu
RSS

PROJET D'ÉVOLUTION DU RÉSEAU : FERMETURE DE 25 AGENCES

PROJET D'ÉVOLUTION DU RÉSEAU : FERMETURE DE 25 AGENCES

Déclaration FO - CFDT au Comité d'Entreprise et CHSCT

Ci-dessous la déclaration commune des Élus FO et Représentant CFDT au Comité d'Entreprise et CHSCT :

Les Elus FO et Représentant CFDT constatent comme tous les acteurs économiques, le mouvement général engagé par tout le secteur bancaire dans la forte réduction de la taille de leurs réseaux d'agences et plus globalement dans tous les métiers de la banque de détail.

Ils constatent, sans surprise, que la CR Nord de France s'inscrit également dans cette tendance lourde qui confirme que nous sommes à un tournant crucial pour l'emploi dans le secteur bancaire.

Ce mouvement est la conséquence directe d'un profond changement de mode de consommation bancaire initié bien sûr par l'utilisation massive d'Internet dans les inter-actions des clients avec leurs banques mais également par l'explosion des connexions sur des supports digitaux mobiles tels que smartphones et tablettes.

Il n'est pas contestable que cette révolution numérique ait engendré dans toute la banque de détail un recul inéluctable de la présence physique des clients en agence.

Dans ce contexte, la CR Nord de France nous présente aujourd'hui un projet de fermetures de 25 agences, qui n'est sans doute qu'un premier pas vers d'autres fermetures puisque la direction a placé 8 autres petites agences en observation.

Au-delà du contexte, et quant au choix des 25 agences qui sont appelées à fermer, les Élus FO et Représentant CFDT tiennent surtout à placer la Direction face à sa grande responsabilité dans ses choix stratégiques et aussi face à ses propres contradictions dans ce dossier.

30 % des agences qui fermeront sont situées en galerie commerciale et 12 % sont des agences ouvertes en grappe dans Lille intra-muros. Soit au total près de la moitié des agences concernées.

Ces agences ont à peine huit d'ans d'ouverture et même moins. C'est bien là que les Élus FO et Représentant CFDT rappellent avec force qu'ils n'ont eu de cesse, lors de leur création, que de s'étonner à l'époque, de cette stratégie massive d'ouvertures d'agences et d'avoir mis en garde à chaque fois la Direction sur l'éparpillement et la dilution des moyens humains, en ajoutant qu'à chaque création d'agence s'ajoutait la multiplication des tâches imposées telle que la gestion d'un nouvel ETS.

La Direction ne pourra contester que nous soulignions à chaque fois la problématique de gestion tendue en permanence des effectifs des agences de trois personnes qui se traduit dans les faits par une présence effective de 2 personnes maxi pendant 54 % du temps, sans compter les formations et les éventuelles absences maladie. A fortiori pour les agences de deux personnes.

Quand nous constatons que la Direction utilise aujourd'hui l'argument démontrant que "les agences de 2 / 3 personnes posent un problème de qualité de service de part l'organisation du travail qui pâtit des absences et d'un turn-over accru", nous ne pouvons que déplorer cette découverte tardive qui aurait pu éviter de multiplier ces ouvertures de point de vente coûteuses en centre commercial ou encore tous les 300 mètres en zone urbaine.

L'internet et la révolution numérique ne doivent pas masquer pour la moitié des agences qui vont fermer, qu'il s'agit surtout d'une correction d'erreurs récemment commises que la Direction doit assumer et dont le coût financier aurait pu être évité par une meilleure écoute et une simple prise en compte des remontées du terrain que vous adressent les représentants du personnel.

Ce rappel ayant été fait, les Élus FO et Représentant CFDT ont pris connaissance des critères économiques exposés par la Direction pour justifier ces fermetures.

Autant l'analyse de ces 25 points de vente appelés à fermer, ne nous paraît pas incohérente sur la réalité économique des critères présentés aujourd'hui, autant nous mettons en garde la Direction sur le fait qu'il est loin d'être évident que ces critères soient les mêmes pour justifier demain de nouvelles fermetures.

C'est pourquoi sur la base des critères existants pour ces 25 points de vente, les Élus FO et Représentant CFDT ne s'opposeront pas à leur fermeture, à la condition impérative que le volet social d'accompagnement des reclassements de salariés s'applique tel qu'il a été présenté, notamment par la garantie des emplois, des rémunérations et des 70 créations de postes réparties en 30 postes de Conseillers Spécialisés et 40 postes de Conseillers commerciaux.

Les Élus FO et Représentant CFDT

 

Last modified onmardi, 27 décembre 2016 07:18
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne