Menu
RSS

Crédit agricole : accord de branche et bilan sur l’emploi de personnes en situation de handicap.

La Fédération Nationale du CA et les Organisations syndicales poursuivent leur politique en faveur de l’emploi de personnes handicapées par un accord, conclu le 17 décembre 2015 et agréé le 8 mars dernier. La FNCA s’engage notamment à embaucher, sur la période 2016-2018, 400 personnes en situation de handicap et à favoriser le maintien dans l’emploi de ces salariés.

La Fédération des Employés et Cadres FO est signataire du texte conclu pour trois ans (2016-2018) ainsi que les fédérations CFDT, CFE-CGC, CFTC, et SUD.

Sur la base du précédent accord du 21/12/2010, le bilan est positif, puisque l’objectif d’embauche de 500 personnes handicapées à fin 2015 a été largement dépassé, avec 1 061 contrats de travail signés depuis début 2011, dont 468 CDI et 593 CDD de plus de trois mois, auxquels il faut ajouter 927 formations en alternance.

Pour les trois ans à venir, la branche Crédit Agricole se fixe l’objectif de "tout mettre en œuvre pour atteindre la proportion de 6 %minimum au niveau national, sans qu’une entité (les CR notamment) ne puisse se situer en dessous d’un taux de 5 %".

Elle s’engage à embaucher 400 salariés handicapés, dont au moins 200 sous CDI, avec pour certains une période de professionnalisation possible, les embauches sous CDD se faisant principalement dans le cadre de contrat de formation en alternance, et pour les CDD de droit commun, pour une durée minimale de trois mois.

L’accord incite par ailleurs les entités de la branche à "examiner" les candidatures de travailleurs handicapés sur des missions temporaires.

L’effort à venir des Caisses Régionales

Chaque entité de la branche devra contribuer à l’effort national d’atteinte des objectifs "selon sa situation d’emploi des travailleurs handicapés et selon sa réalité sociale et économique".

Avant de définir un plan d’actions, chaque caisse régionale devra établir un diagnostic (incluant un bilan des actions menées durant la période 2011-2015), puis le communiquer aux Instances Représentatives du Personnel.

Les mesures au maintien dans l’emploi

La branche prévoit toute une série de mesures visant à contribuer à l’intégration durable des salariés handicapés.

Les caisses régionales sont ainsi incitées à abonder le CPF (compte personnel de formation) des salariés handicapés en vue de favoriser leur évolution professionnelle. Elles devront aussi établir des plans de maintien dans l’emploi des salariés reconnus handicapés, en lien avec la médecine du travail. Selon les situations rencontrées, ce plan peut déboucher sur la mise en œuvre d’actions telles que l’aménagement de l’accès au poste de travail ou son aménagement ergonomique ou informatique, l’aménagement du temps de travail, la recherche d’un poste adéquatquand le salarié ne parvient pas, en raison de son handicap, à s’adapter aux évolutions de son emploi, ou encore des mesures matérielles spécifiques destinées à accompagner les mobilités géographiques favorisant le maintien dans l’emploi.

 

 

Last modified onsamedi, 19 mars 2016 06:49
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 70 invités et aucun membre en ligne