Menu
RSS

INTÉRESSEMENT MARS 2016 : LES EXPLICATIONS A L'ABSENCE DE VARIATION

INTÉRESSEMENT MARS 2016 : LES EXPLICATIONS A L'ABSENCE DE VARIATION

 

La variation du montant de l'Intéressement versé en mars 2016 par rapport à celui de mars 2015 a soulevé beaucoup de questions parmi les salariés. (cf article du 3 mars). Une grande majorité d'entre eux se sont étonnés de ne pas voir progresser leur Intéressement alors que la Caisse Régionale enregistrait une hausse du résultat de + 8 % et que l'enveloppe d'Intéressement à répartir entre les salariés augmentait de + 3,12 % par rapport à l'an dernier.

Comme nous l'avons indiqué, l'explication de la variation de + 3,12 % de l'enveloppe comparée à une hausse du bénéfice de la CR + 8 % s'explique en raison de l'application de l'accord actuel d'Intéressement construit par palier. (cf article du 3 mars).

Cependant à l'arrivée, même la hausse de 3,12 % n'était pas au rendez-vous sur les bulletins individuels de la plupart des salariés ! Au final le montant d'Intéressement était quasi identique (+0,12%) à celui de l'an dernier. Répétons le : pour les salariés dont la rémunération n'a pas bougé d'une année sur l'autre (promotion, RCI, etc...).

Dans l'article du 3 mars, FO indiquait que la raison à cette absence de variation s'expliquait par la forte variation de la base globale de rémunération éligible à l'interessement entre 2014 et 2015. Tout part de là, car c'est cette base qui sert de calcul à la part individuelle sur l'enveloppe d'Intéressement. Elle est donc un critère déterminant du calcul. 

Rappel : Cette base globale de rémunération représente le cumul mensuel de toutes les rémunérations de chaque salarié de la CR qui donnent droit au versement de l'Intéressement (voir ici le détail) . Cette base est également proratisée au temps de présence de chaque salarié sur l'année écoulée.

Donc si votre salaire ne bouge pas entre 2014 et 2015 mais que la base de rémunération globale augmente, inévitablement votre poids individuel baisse et mécaniquement la part de votre intéressement baisse aussi.

Or cette base a augmenté de 2,2 M€ sur l'année (185K€ mensuel). (Ici voir tableau important). D'où la question : quelles sont les raisons qui ont fait varier la base de rémunération globale ?

C'est pourquoi la Commission Economique et Financière du CE a saisi la Direction et s'est réunie le 15 mars dernier pour obtenir les explications à cette variation de la Base Globale de rémunération qui est la cause de l'absence de progression de L'interessement 2016 pour la plus grande partie des salariés.

Les constats sont les suivants :

Pour faire apparâitre la différence, deux populations de salariés ont été analysées :

  • Les salariés présents en 2014 mais pas en 2015.
  • Les salariés présents en 2015 mais pas en 2014.

A l'étude de ces deux populations, il ressort une forte hausse du nombre de jours de présence des salariés en CDD en  2015 et des CDI nouvellement embauchés :

La comparaison de ces deux populations (principalement les besoins en CDD avec des contrats de plus longue durée mais également des entrées en CDI plus nombreuses et sur une période de l'année plus longue) fait ressortir un total de 42.132 jours de présence rémunérés en 2014 contre  76.852 jours en 2015. Soit une variation de + 82 % d'une année sur l'autre.

(voir ici le tableau)

L'explication est là : une différence de 34.720 jours de présence supplémentaires d'une année sur l'autre. Avec une base moyenne de rémunérarion de 58 € la journée vous arrivez à une hausse de 2 M€ de la base globale de rémunération qui ouvre droit à l'intéressement. 

 

 

Last modified onsamedi, 16 avril 2016 15:09
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne