Menu
RSS

Résultat Négociation des Périphériques de rémunération CR NdF : refus de la Direction.

Résultat Négociation des Périphériques de rémunération CR NdF : refus de la Direction.

La Direction rejette la demande de revalorisation des périphériques de rémunération. 

Lors de la séance de négociation du 4/12, FO et la CFDT avaient conjointement formulé une revendication sur les éléments "non conventionnels" de la fiche de paie :

  • Rému compl CR : Les ex points dits de fusion, négociés au moment de la fusion 59/62 en 2002 : "16 points salaire ex CR Pas de calais" - "points de compensation REC ex Caisse du Nord"
  • Rému Compens.Int Salaire : les 100 € en moyenne que nous avons perçus en 2013, pour compenser la baisse de l'intéressement.

Ces éléments représentent en poids moyen de la rémunération annuelle :

4,8 % du total de la rémunération des Agents

6,5 % pour les Techniciens

8,2 % pour les Cadres

Ils sont appelés "périphériques de rémunération" car ils ne font pas partie du périmètre de la Convention Collective Nationale. Ils sont spécifiquement "CR Nord de France". Ce qui induit que leur revalorisation ne se décide qu'au sein de la CR NdF. La dernière revalorisation date de 2009 et 2010 (+ 0,75 %).

Les plafonds REC sont également des périphériques de rémunération spécifiques CR NdF. Leur revalorisation n'a pas été acceptée en raison de la création en 2013 de la Prime REC Métier (1000 € annuel en moyenne par salarié). 

La position de la Direction motivant le refus est basée sur le niveau de rémunération moyen de la CR qui a favorablement évolué sur les 3 dernières années par rapport aux autres Caisses régionales, faisant même l'objet d'un "rattrappage" sur la partie REC. L'autre motif est la prochaine échéance liée à l'accord national du 29/1/2015 sur la "Rétribution Globale" qui impose aux 39 CR de France d'ici le 31/12:2017 au plus tard de négocier un transfert de 10 % de  la partie REC et/ou Intéressement vers la partie "Salaire" c'est à dire la RCE (Rému Classif sur la fiche de paie). Autrement dit, la RCE doit augmenter de 10 % en contrepartie d'une baisse de la rémunération variable (REC et/ou Intéressement). cette négociation très importante aura lieu à partir de 2016 (calendrier non fixé à ce jour) et se poursuivra sur une partie de l'année 2017.

FO et la CFDT demandaient une revalorisation des périphériques de rémunération au moins égale à l'inflation cumulée des années 2013 et 2014.

 

 

Last modified onjeudi, 11 février 2016 06:39
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 67 invités et aucun membre en ligne